TOUTES LES LES AQUARELLES DU SITE (3)

Et notions de synthèse soustractive.

Sur cette page, ainsi que les suivantes, vous sont présentées toutes les aquarelles illustrant ce site. Certes, Chanson-libre.net est un site de chansons, mais chacune de ces chansons étant d'illustrée par une aquarelle, il nous est apparu souhaitable d'en proposer une "galerie". Quelques notions techniques sur les couleurs.

 

Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)  Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)  Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)  Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)
Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)  Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)  Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)  Aquarelle et Technique (synthèse soustractive) 
Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)  Maison du Sénéchal à Ars en Ré (Technique :synthèse soustractive)  Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)  Aquarelle et Technique (synthèse soustractive)
L église d'Usson. Aquarelle de J. LavernheArbres sous la neige  Corbeille de fruits : Aquarelle de J. LAVERNHE. Site de chansons, paroles, musiques et MP3.
L église d'Usson. Aquarelle de J. Lavernhe  Vos aquarelles sur le web!  L église d'Usson. Aquarelle de J. Lavernhe  'Paysage Hivernal' : Aquarelle de J. LAVERNHE. Site de chansons, paroles, musiques et MP3. 

D'autres aquarelles

Autres pages : Définition, Technique (1), Conseils, Histoire et l'aquarelle Anglaise.
Quelques dessins de Joël Dordenne.

L'AQUARELLE

Les couleurs et la synthèse soustractive

Source Wikipédia, L'encyclopédie libre:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aquarelle

En imprimerie couleur et en peinture comme dans l'art du vitrail, il ne peut être question d'additionner des couleurs, car la seule source de lumière dont on dispose est le blanc ambiant. Il faudra donc lui soustraire des teintes pour créer la sensation de couleur voulue. C'est ce qui se nomme la synthèse soustractive. Ce qui permet de soustraire une seule des trois couleurs primaires RVB, c'est par conséquent la couleur fondamentale associée (en peinture, les fondamentales restent souvent nommées couleurs primaires pour des raisons historiques ; c'est aujourd'hui un abus de langage).Les 3 couleurs fondamentales sont le cyan, le magenta et le jaune. On se réfère parfois à ces trois couleurs en utilisant la première lettre de chacune d'elles, soit CMJ.

Une combinaison de ces trois couleurs, en quantité égale, donne du noir, alors que l'absence de ces trois couleurs donne du blanc.
En théorie, et si nous disposions de pigments parfaits :

cyan + magenta = bleu
cyan + jaune = vert
magenta + jaune = rouge
Image:SubtractiveColorMixing.png

Les couleurs secondaires :
Elle sont au nombre de 3 et sont obtenues en mélangeant à part égales deux couleurs primaires

bleu cyan + jaune primaire = vert
image

rouge magenta + bleu cyan = violet
image

rouge magenta + jaune primaire = orange
image

Les couleurs tertiaires :
Elles sont au nombre de six et obtenues par le mélange d'une couleur primaire et secondaire. Toutes ces teintes, sauf le turquoise, sont abondamment représentées dans le règne végétal.

rouge+violet = pourpre
bleu+violet = indigo
bleu+vert = turquoise
jaune+vert = vert chartreuse
jaune+orange = doré
rouge+orange = écarlate

Dans la pratique, la synthèse soustractive à partir des colorants courants ne permet pas d'obtenir l'ensemble des couleurs visibles par l'œil humain. De plus, même des colorants parfaits continueraient à poser problème.En effet lorsque l'on mélange deux matériaux colorés, on en obtient bien la teinte désirée, mais on perd en vivacité. Ajouter du blanc dé-sature et ne permet donc pas d'obtenir la valeur de départ avec la nouvelle teinte. Plusieurs imprimantes à jet d'encre ajoutent pour cette raison deux teintes pastel aux trois fondamentales afin d'obtenir un meilleur rendu.Le noir obtenu par le mélange des trois fondamentales est à la fois coûteux (trois encres chères) et de qualité douteuse (la superposition n'en est jamais parfaite, ni l'opacité). En imprimerie, on utilise donc toujours au moins la quadrichromie pour tout ce qui s'imprime en couleur.

Ajoutons qu'en impression de grandes surfaces (affiches, par exemple), la technique des trames d'impression permet de contourner la question : en effet, si on examine une affiche de près, on se rend compte que les couleurs s'y juxtaposent bien plus souvent qu'elles ne s'y superposent. On retrouve alors quelque chose de très semblable... à de la synthèse additive. Toutefois, cela n'est pas utilisable pour des illustrations courantes comme celle d'un magazine.

Problèmes en peinture :
En peinture, on préférera prendre plus de couleurs de base, car même si les cyans, magentas et jaunes utilisés sont très vifs (valeur très importante), ils perdent de leur vivacité en se mélangeant, ce qui pourrait limiter la palette de l'artiste.

Retenons qu'en synthèse soustractive (utilisant des pigments), contrairement à la synthèse additive, le mélange de plus de 2 couleurs ne dé-sature pas celle-ci, et le mélange de plusieurs couleurs lui fait systématiquement perdre en valeur.

Merci de votre confiance et n'hésitez pas à recommander ce site à vos amis.

Consulter la liste des chansons avec MP3 disponibles en téléchargement

Diaporama thématique : Les fruits.

Les citations

Google
 
Web www.chanson-libre.net

Pour déposer vos maquettes de chansons, Mp3 et autoproductions sur www.Chanson-libre.net   consultez la page autoproduction!

Accueil | Contacts | Partenaires | Haut de page | Panorama