Retour page chanson

RUE MANSART

Paroles et musique: Thierry Chaumillon

www.Chanson-Libre.net

Qu’est-ce qu’on a pu s’mettre tous les deux,
ça dev’nait banal pour nous rendre heureux.
On avait qu’à s’mettre tous les deux,
sur le même canal, pour virer au bleu.
On doublait la mise,
chauffant la banquise
de la vie au comptoir de la rue Mansart.

Qu’est-ce qu’on a pu s’voir tous les deux,
souriant aux étoiles dans notre banlieue.
On avait qu’à s’dire des aveux
et même le plus moche passait pour le mieux.
La ville était grise ...
Le temps des cerises
s’évanouit au comptoir de la rue Mansart.

Qu’est-ce qu’on a pu s’mettre tous les deux,
ça dev’nait vital comme de croire en Dieu.
On avait qu’à s’mettre tous les deux,
comme deux diagonales sortant d’un milieu.
On prenait la crise
pour une belle sottise
de la vie, au comptoir de la rue Mansart.

Qu’est-ce qu’on a pu s’voir tous les deux,
sous le même bocal, serrés comme un noeud.
On avait qu’à s’faire des aveux
pour mettre les voiles, des larmes plein les yeux.
On avait mainmise
sur les rares surprises
de la vie, au comptoir de la rue Mansart.
Au comptoir de la rue Mansart.


Contacter l'auteur/compositeur : Thierry Chaumillon
Arrangements et interprétation : T. Chaumillon.
Autres chansons du même auteur/compositeur.

Accueil | Chansons d'amour | Contacts | Panorama